UNSS

UNSS (10)

lundi, 20 mars 2017 07:58

CD UNSS du 17 mars 2017

 Déclaration du SNEP FSU 68

 

 

Tout d’abord, le SNEP FSU 68 tient à féliciter tous les animateurs, coordonnateurs de district, directeurs de services UNSS à tous les niveaux pour leur implication et le dynamisme qu’ils insufflent au quotidien pour le service public du sport scolaire. Nous remercions également les élèves et leurs parents qui sont toujours très nombreux à faire confiance à l’UNSS en y prenant part. Nous remercions enfin les chefs d’établissement et Madame la DASEN qui soutiennent régulièrement les activités de l’UNSS ainsi que les collectivités qui permettent le développement du sport scolaire.

samedi, 21 mai 2016 06:57

Liste des élus des AS

Écrit par

Les élus des AS suite aux élections UNSS sont:

 

 

Haut-Rhin:

TITULAIRES :

Céline BRAND WALTER Collège Pfeffel COLMAR

Richard SKARNIAK Collège Grunenwald GUEBWILLER

Gilles SPECKLIN Collège Jean Paul de Dadelsen HIRSINGUE

SUPPLEANTS :

Agnès LICHTLE Collège Katia et Maurice Krafft PFASTATT

Pierre SCHMITT Collège de VOLGELSHEIM

Thierry SCHIRMANN Lycée Albert Schweitzer MULHOUSE

Bas-Rhin:

Titulaires:

RUDOLF Coralie lycée M. Bloch, BISCHHEIM

BOEHRER Christophe Collège GERSTEIM

MAILFERT Didier Lycée Le Corbusier, ILLKIRCH

Suppléants:

GENATIO Dominique Clg M. Schongauer, OSTWALD

VIGNERON Michel Lycée J. Rostand, STRASBOURG

PEYRETON Lionel Collège Foch, STRASBOURG

 

Comité régional UNSS

TITULAIRES :

Didier MAILFERT Lycée Le Corbusier ILLKIRCH

Coralie RUDLOF Lycée Marc Bloch BISCHHEIM

Thierry SCHIRMANN Lycée Albert Schweitzer MULHOUSE

Gilles SPECKLIN Collège Jean Paul de Dadelsen HIRSINGUE

SUPPLEANTS :

Christophe BOEHRER Collège GERSTHEIM

Céline BRAND WALTER Collège Pfeffel COLMAR

Agnès LICHTLE Collège Katia et Maurice Krafft PFASTATT

Michel VIGNERON Lycée Jean Rostand STASBOURG

 

Le SNEP-FSU souhaite que ces élus des AS aient l'opportunité de s'exprimer au cours des comités départementaux et régionaux UNSS. Ils doivent pouvoir se prononcer au nom des AS des établissements qu'ils représentent. Le SNEP-FSU Strasbourg souhaite que les animateurs d'AS puissent se tourner vers les élus des AS pour relayer leurs préoccupations. Le SNEP-FSU souhaite pouvoir préparer les réunions avec les élus des AS et les services départementaux et régionaux UNSS.

vendredi, 06 mai 2016 09:10

CR du conseil régional UNSS du 29 avril 2016

Écrit par

 

Elus des AS: Coralie RUDOLF, Gilles SPECKLIN, Didier MAILFERT, Michel VIGNERON , Christophe BOEHRER, Céline WALTER excusée, Agnès LICHTLE excusée, Thierry SCHIRMANN excusé

SNEP-FSU: Christophe ANSEL, Mario TORREGROSSA excusé

UNSA: absent! IA-IPR EPS: Louis DELOYE, Daniel PAUTHIER excusé

Administration: Secrétaire Générale DUFOND, Jean -Jacques SERVET principal, KLEIN proviseur, Bruno ROTIER principal excusé, Anne-Marie MAIRE DASEN 68 excusée, Michèle WELTZER DASEN 67 excusée

DSR UNSS: Christian MAYER directeur service régional

Invités: Mathieu ANZUINI DSD UNSS 67, Cathy SCHUBNEL DSD UNSS 68, Carole FISCHER secrétaire service régional UNSS, Thomas WIEGER MAIF, Candice PREVOST directrice nationale adjointe UNSS excusée, Stéphane ROCH comptable service régional excusée.

Elèves: 2 excusés.

Représentant J et S: absent. CROSA : François BLUEM

Parents d'élèves: APEPA LIMBACH-WEIBEL présent, FCPE excusé,PEEP excusé

Le SNEP-FSU rappelle la nécessaire mise en application du décret sur le sport scolaire qui consacre l'animation sous forme forfaitaire de 3H pour tous les enseignants d'EPS y compris les contractuels, les remplaçants et les temps partiels.


Le SNEP-FSU rappelle son attachement à la présidence des associations sportives d'établissement par les chefs d'établissement. Les Rentrées 2014 et 2015 ont fait surgir dans nombre d'établissements un sentiment de défiance à l'égard des AS. Cette mission fait pourtant partie des obligations réglementaires de service des enseignants d'EPS. De même nous sommes attachés à la présidence par les DASEN et le recteur des CD et CR UNSS. Selon nous en effet, les AS des collèges et Lycée ne sont pas des associations comme les autres mais bel et bien un service public du sport scolaire.


Le SNEP-FSU a obtenu le détail des IMP pour les missions particulières de coordonnateurs de districts UNSS, éléments essentiels pour le sport scolaire. Il apparaît à présent nécessaire de nous associer, ainsi que cette instance, à la réflexion sur les IMP attribuées. Cette nouvelle disposition pour rémunérer cette mission essentielle ne doit pas être l'occasion de faire des économies mais bien de reconnaître l'action des coordonnateurs de districts.


Le SNEP-FSU déplore les difficultés rencontrées par les établissements pour obtenir des créneaux sur les équipements sportifs en nombre suffisants pour l'enseignement de l'EPS bien sûr mais aussi pour l'animation de
l'association sportive.


Le SNEP-FSU rappelle les termes du guide du MEN de décembre 2012 qui outre des préconisations quand au nombre et au type d'installations sportives prévoit 15 % de créneaux supplémentaires pour l'animation de l'association sportive dans chaque EPLE. Les collectivités territoriales ont sur ce plan tout leur rôle à jouer en promouvant une politique de grands travaux en ce sens ! Une unité de travail par classe et une classe par unité de travail !
Le SNEP-FSU relève dans son enquête 2015-16 à laquelle 119 des 148 collèges Alsaciens et 56 des 71 lycées, soit 80% des établissements publics, ont répondu que :

  • l’investissement et l’attachement des Professeurs d’EPS à l’AS est prépondérant
  • les forfaits animation de l'AS sont assurés à plus de 95%

Par contre celle-ci révèle que:

  • 26,9% des associations sportives d'établissement s'estiment en difficultés quand au nombre de licenciés
  • 17% s'estiment en difficultés quand aux installations sportives
  • Et surtout que 28% ont des difficultés financières. 1 AS sur 3 perçoit une aide de l'établissement.

Dans le contexte de l’année du sport de l'école à l'université. Nous regrettons que les restrictions budgétaires s’appliquent au service public du sport scolaire, nous craignons également que le contexte de la réforme territoriale n’accentue cette baisse des aides allouées à l’UNSS dans les départements.


Nous terminerons par le thème des élus des AS : ce rôle essentiel n'est pas facile à mettre en œuvre pour des collègues dont l'activité n'est pas connue de nombre d'enseignants. Le SNEP-FSU souhaite qu'il soit communiqué à tous les animateurs d'AS du département les noms et coordonnées des nouveaux élus de AS et qu'il soit envisagé que les suppléants puissent également siéger en cette instance et soient donc convoqués. Il serait bon de permettre facilement à chaque AS de communiquer avec leurs représentants.

Le SNEP-FSU rappelle la nécessaire mise en application du décret sur le sport scolaire qui consacre l'animation sous forme forfaitaire de 3H pour tous les enseignants d'EPS y compris les contractuels, les remplaçants et les temps partiels.

Le SNEP-FSU rappelle son attachement à la présidence des associations sportives d'établissement par les chefs d'établissement. Les Rentrées 2014 et 2015 ont fait surgir dans plusieurs lieux, un sentiment de défiance à l'égard des AS. Cette mission fait pourtant partie des obligations règlementaires de service des enseignants d'EPS. De même nous sommes attachés à la présidence par les DASEN et le recteur des CD et CR UNSS. Selon nous en effet, les AS des collèges et Lycée ne sont pas des associations comme les autres mais belle et bien un service public du sport scolaire.

lundi, 11 janvier 2016 19:55

Enquête 2015 : UNSS

Écrit par

L’ASSOCIATION SPORTIVE

Forfait AS pour tous

Oui : 97% ↗

Non (non choix) : 3% ↘

Non (sur demande): 0 ↘

Oui : 98% ↗

Non :

0%

Non (sur demande): 2% →

Oui : 96% ↗

Non répondu:

4 %

Non (sur demande) : 0% ↘

Oui : 92% ↘

Non (refusé) : 0% →

Non (sur demande) : 8% ↗

Oui : 95.7%

Non : 1.8%

 

Non (sur demande):2.5% ↘

AS en difficulté financière :

30.7% →

 

15.2% ↘

27.5% ↘

39.1% ↘

28% ↘

AS en difficulté licenciés :

25.7% ↗

 

6.5% ↘

34% ↗

41.5% ↗

26.9% ↗

AS en difficulté installations

15% →

 

17% ↗

17% ↘

19% ↗

17% →

Aide de l’établissement

37% ↘

23% ↘

48% ↘

42% ↘

37.5% ↘

DIVERS

 

Nombre d’établissements ayant 1 ou plusieurs sections sportives

28/70

25/49

12/31

6/25

71/175

Nombre de Sections sportives

 

41 sections

dans 70 établissements

46 sections

dans 49

établissements

15 sections

dans 31

établissements

7 sections

dans 25

établissements

109 sections

dans 175

établissements

Problèmes installations liés à la réforme rythmes scolaires

22%↘

17%↘

28%↘

32%↗

25%↘

lundi, 09 novembre 2015 13:20

Elections UNSS

Écrit par

le SNEP est attaché au sport scolaire et au fonctionnement des comités départementaux de l’UNSS et du comité régional de l’UNSS Strasbourg. Suite aux nouveaux statuts de l’UNSS des élections des représentants des AS, les élus des AS, sont organisées ce mois de novembre. Il s’agit dans chaque département de listes de 6 noms, 3 titulaires et  3 suppléants. Les membres des comités directeurs de l’ensemble des AS sont appelés à voter. L’existence d’une seule liste par département ne doit pas nous faire renoncer à organiser ce scrutin. C’est pourquoi le SNEP-FSU Strasbourg appelle l’ensembles des enseignants d’EPS animateurs d’AS à voter. Au sein des CDUNSS et du CRUNSS les représentants du SNEP souhaitent travailler avec les élus des AS pour proposer un sport scolaire pour tous, un soutien aux AS en difficulté, un développement du sport scolaire dans les REP et REP+...

mardi, 14 avril 2015 17:57

Conseil Régional UNSS du 16 avril 2015

Écrit par

Déclaration liminaire

Le SNEP-FSU fort de sa représentativité accrue dans l'académie (82 % des voix aux dernières élections professionnelles) se félicite de la mise en application du décret sur le sport scolaire qui consacre l'animation sous forme forfaitaire de 3H pour tous les enseignants d'EPS.

Notre inquiétude par contre est grande pour l'animation du sport scolaire en raison des suppressions de postes massives en EPS en cette rentrée 2015, 18 au niveau académique dont 7 mesures de cartes scolaires, toutes en collège, là où les licenciés UNSS sont les plus nombreux ! Ceci au détriment bien sur des équipes pédagogiques, de la qualité du service rendu aux élèves pour l’ouverture à la culture sportive.

Le SNEP-FSU a réclamé en vain à l'occasion du CTA de Janvier le détail des IMP prévues pour les missions particulières de coordonnateurs de districts, éléments essentiels pour le sport scolaire, alors que cette nouvelle disposition devrait conforter leur rôle.

Le SNEP-FSU déplore les difficultés rencontrées par les établissements pour obtenir des créneaux sur les équipements sportifs en nombre suffisants pour l'enseignement de l'EPS bien sûr mais aussi pour l'animation de l'association sportive, la mise en place de la réforme des rythmes scolaires en étant souvent la cause.

Le SNEP-FSU rappelle les termes du guide du MEN de décembre 2012 qui outre des préconisations quant au nombre et au type d'installations sportives prévoit 15 % de créneaux supplémentaires pour l'animation de l'association sportive dans chaque EPLE. Les collectivités territoriales ont sur ce plan tout leur rôle à jouer en promouvant une politique de grands travaux en ce sens !

A l'issue de cette première année où les stagiaires EPS ont animé l’ AS sur 1 semestre nous estimons qu'il convient de réfléchir à l'implantation des postes berceaux en fonction de l'impact sur l'AS de l'EPLE, en effet dans un petit établissement 1 animateur d'AS en moins à compter du mois de février a un impact important.

Le SNEP-FSU relève dans son enquête de rentrée 2014-15 à laquelle 80% des établissements ont répondu que

  • l’investissement et l’attachement des Professeurs d’EPS à l’AS est prépondérant
  • les forfaits animation de l'AS sont assurés à plus de 95%

Par contre celle-ci révèle que:

  • 15 % des collèges et 30 % des lycées s'estiment en difficultés quant au nombre de licenciés UNSS
  • 15 % des collèges et 20 % des lycées s'estiment en difficultés quant aux installations sportives
  • et surtout que 30 % des AS de collèges et 40 % des AS de lycées ont des difficultés financières.
  • Enfin, nous constatons que les cours  qui se généralisent dans les lycées le mercredi AM, amputent toujours fortement l’accès des élèves à l'AS et à l’UNSS.

courrier à ce jour sans réponse. Les équipes confrontées à ce problème doivent joindre le SNEP-FSU

Le 17 octobre 2014

Monsieur le Recteur de l’académie de Strasbourg

 

Objet : présidence des associations sportives dans les EPLE

 

Monsieur le Recteur,

 

Le SNEP-FSU avait déjà alerté votre prédécesseur par courrier en date du 24 septembre 2013 au sujet de la présidence des associations sportives dans les EPLE.

Vous trouverez ci-dessous, in extenso, le texte d’un message du SNPDEN-UNSA (lettre de direction N°457) à ses adhérents envoyé le 23 septembre , y compris en Alsace.

Nous nous interrogeons sur la persistance de ce type d’affirmations depuis septembre 2013, alors que  des clarifications ont été apportées par le Ministère d’une part, et par la promulgation du décret sur l’animation de l’association sportive d’autre part.

Cette résurgence, après la tenue de la fête du sport scolaire du 17 septembre 2014 dans les EPLE de l’académie, nous laisse songeurs et amers.

Songeurs, car le contexte des élections professionnelles n’explique pas entièrement cette volonté de dénigrer l’UNSS, les AS et leurs animateurs.

Amers, car celles et ceux qui devraient à leur niveau impulser l’AS, désertent  leurs missions.

Nous vous alertons de cette situation qui ne peut plus durer et qui nuit à la qualité du service public d’éducation et à celle du sport scolaire. Les élèves pâtissent de cette situation, les rencontres inter-établissements sont une ouverture et l’entre-soi ne saurait suffire.Le SNEP-FSU est attaché à l’UNSS.

Nous attendons de votre part un rappel à l'ordre et à la règle.

Recevez, monsieur le Recteur nos salutations respectueuses et soyez assurés de notre attachement au développement du sport scolaire.

Christophe ANSEL secrétaire académique du SNEP-FSU. 

Pour lire le texte du message du SNPDEN-UNSA (lettre de direction N°457) à ses adhérents envoyé le 23 septembre, cliquez sur "En savoir plus..."