vendredi, 23 janvier 2015 14:07

déclaration préliminaire au groupe de travail vérification des barèmes du 23-01-15

Tout ça pour ça !

Le rectorat a annoncé aujourd'hui sa décision de lever la suspension et de clôturer définitivement la procédure disciplinaireà l'encontre de notre collègue de Mulhouse.

Les élus du SNEP-FSU se réjouissent de cette décision.

L'enquête administrative a innocenté le collègue.

Notre collègue a été rétabli dans ses droits. 

MAIS : 

Les dysfonctionnements ont été beaucoup trop nombreux.

L’administration n’a pas protégé son agent comme la loi l’y oblige.

La chaîne des responsabilités, depuis l’alerte donnée par le chef d’établissement jusqu’à la décision de procédure disciplinaire du recteur, hâtive et disproportionnée, doit être interrogée.

Il a fallu la mobilisation des personnels du collège Villon, des organisations syndicales et de nombreux personnels d’autres établissements, ainsi que l’intervention des médias pour parvenir à ce résultat.

Contraint par les événements, ce collègue a fait le choix à contre cœur de quitter un établissement qu’il aimait et dans lequel il avait choisi, en pleine conscience, d’enseigner.

Pendant 10 jours il a été désigné coupable, son professionnalisme a été sali,  son honneur bafoué.

Le discrédit a été jeté sur tout un établissement dans lequel des années de travail risquent d’être réduites à néant.

ET AUSSI :

Comment vont être vont pris en compte les préjudices subis ?

Quel suivi va être mis en place dans le collège Villon ?

 

Les élus du SNEP-FSU, ainsi que tous les autres élus des syndicats de la FSU, resteront vigilants jusqu’à la conclusion définitive, dans tous ses aspects, de cette triste affaire.

Dernière modification le vendredi, 23 janvier 2015 14:25
Plus dans cette catégorie : stage intra »