samedi, 13 mai 2017 18:47

Un point sur les affectations des TZR en EPS pour l’année 2016/2017

Pour cette année, les TZR en EPS sont au nombre de 91 : 52 dans le Bas-Rhin et 39 dans le Haut-Rhin. Nous constatons une légère augmentation par rapport à l’année précédente (85 pour l’année 2015-2016). Nous espérions donc une bonne couverture des besoins en remplacement.

Mais lors du groupe de travail de début juillet 2016 concernant les affectations des TZR, 36 collègues ont été affectés à l’année et après les vacances d’été, ce nombre est passé à 50 ! (à cause de remontée de BMP (bloc de moyens provisoires) tardives des établissements vers le rectorat)

En enlevant les TZR en congé de formation et en congé maternité, il reste 35 TZR pour assurer le remplacement d’environ 900 professeurs d’EPS ! Ce qui représente environ 4% de la profession en Alsace (le Snep estime que 10% serait l’idéal) Largement insuffisant ! Et cela dégrade encore et toujours les conditions d’exercice des TZR, qui sont parfois affectés en zone limitrophe. Nous avons dénoncé cette situation auprès des services du rectorat afin que les heures restantes soient transformées en poste l’année prochaine. Quelques postes ont été créés à partir de ces heures mais trop peu au vu du nombre de gros BMP existants. C’est aussi et surtout aux équipes EPS en place de développer une dynamique avec le chef d’établissement pour faire la demande de création au rectorat. Les représentants du SNEP s’ils sont au courant de la demande, peuvent l’appuyer en CTA (Conseil Technique Académique). Plus il y a de postes créés, plus le mouvement à l’intra est fluide et plus il y a de chances pour les TZR d’obtenir un poste fixe.

Focus sur les affectations au mois d’avril 2017 :

Nous avons demandé au rectorat de nous transférer les affectations des TZR en EPS au 1 er avril : à cette date, 3 TZR étaient sans suppléance dans le Bas-Rhin et 2 dans le Haut-Rhin…la pénurie peut encore vite arriver et la pénibilité aussi puisque ces TZR ont tout leur département à couvrir. Ces chiffres sont très fluctuants au cours de l’année. Par exemple, nous avons su par la DPE que des contractuels ont été embauchés au cours de l’hiver dans le Bas-Rhin, il n’y avait donc plus aucun TZR disponibles à cette période. Cela confirme notre analyse sur le manque global de TZR en EPS, affectés en courte durée dans l’académie de Strasbourg.

 

Dernière modification le samedi, 13 mai 2017 19:53